Association des Collectionneurs de Titres Financiers

dimanche 17 décembre
Compagnie des Arts Français
Au Salon d’Automne 1912, le décorateur André Mare et l’architecte Louis Süe présentent la Maison Cubiste. La guerre diffère de plusieurs années leur association et en 1919 la Compagnie des Arts Français est constituée. Elle s’installe dès 1920 116 rue du Faubourg Saint-Honoré. Louis Süe en assure la direction artistique et André Mare coordonne la coopération avec les « camarades » Desvallières, Jaulmes, Véra, Dunoyer de Segonzac, Boutet de Monvel et Charles Dufresne... Mais sans capital, les deux associés ont dû recourir à un financement extérieur qui leur sera fatal. L’Exposition internationale de 1925 a beau consacrer Louis Süe et André Mare comme grands décorateurs, les commandes ne génèrent pas les profits escomptés par leurs commanditaires. En 1927, la Compagnie des Arts Français passe sous le contrôle des Galeries Lafayette et ses fondateurs sont remerciés. L’aventure commencée dans l’effervescence du Salon d’Automne, s’achève quinze ans plus tard, dans la désillusion.

Ils sont remplacés par Jacques Adnet qui s’entoure d’une nouvelle équipe avec Fernand Léger, Jean Lurcat, Raoul Dufy, Marc Chagall, Francis Jourdain, Charlotte Perriand et René Gabriel.
Société d'Exploitation de la Mine Chagrin
Exploitée à partir de 1924, la mine Chagrin est gérée par la SEMC de 1938 à 1948. Elle est reprise ensuite par la Société Calédonnienne du Chrome jusqu'en 1954. La mine est située à la limite orientale du massif de Tiébaghi, près de la ville de Koumac, et se trouve à une centaine de mètres des couches sédimentaires éocènes.
Le Jaune
Journal de la Fédération Nationale des Jaunes de France, syndicat ouvrier anti-révolutionnaire, créé par Pierre Biétry en 1904. Ce titre est signé par le fondateur Pierre Biétry. Pierre Biétry (1872-1918), leader syndicaliste socialiste à l'origine, regroupa les syndicats jaunes et fut le fondateur du Parti Socialiste National en 1902 puis du Parti Propriétiste en 1908, il fut député de Brest de 1906 à 1910 et le grand père de Pierre Salinger. Les prises de positions extrémistes de son leader firent perdre au mouvement jaune l'appui du patronat et Pierre Biétry s'exila en Indochine.